Nouvelles du voisinage : mouvements sociaux Banlieue NO, ça continue !

Encore des photos et des infos des camarades syndiqués, militants du Val d'Oise et Val de Seine :

 

Le 16 octobre 2010 16:29, Philippe MMtes-16-oct-2.JPGorice  a écrit :

Ce matin la manif dans Mantes ( environ 150 ) avec des gens différents du 2 octobre et pas mal de salarié-es des secteurs en lutte sur le coin  : cheminots Sud rail et CFDT du dépôt de Mantes , salarié-es et syndiqué-es CGT  EDF Porcheville,  des enseignants, des citoyen-nes, des jeunes …
Une bonne dynamique jusque devant les locaux de l’UMP dont le rideau de fer a été redécoré sous les yeux de militants UMP énervés face à des  manisfestant-es reprenant en cœur UMP Union des Maffieux Profiteurs.
A l’occasion du rassemblement devant le Palais de Justice, l’intervenant de Sud rail a proposé une  rencontre en assemblée générale avec les secteurs en luttes,  les différentes organisations qui le souhaitent,  afin de se rencontrer de se coordonner,  de dynamiser la mobilisation sur l’agglomération et de préparer des initiatives en commun.
Cette proposition a semble t-il recueilli l’assentiment général.
Cette première rencontre se tiendra dans  les locaux communs  des syndicats de cheminots à Mantes la Ville lundi soir à 18h00 rue des deux gares
Cette proposition va dans  le bon sens, c’est ce qui se faisait en 2003 au moment des AG interpro à la salle de Limay par exemple.
Actuellement ce type de rencontre fait défaut, c’est clair.
Par exemple à la centrale EDF Porcheville  c’est par l’intermédiaire d’un collègue  parent d’élève qu’on a appris que le LEP de Porcheville avait fait grève reconductible pendant 3 jours et c’est en passant devant le dépôt Total qu’un syndiqué a vu une banderole CGT et qu’on a appris qu’ils étaient en grève reconductible depuis plusieurs jours. Alors qu’on est dans 1 rayon d’un kilomètre.
On va pas rester enfermé chacun-e dans son coin.
Il y des AG EDF Porcheville, des AG Cheminots Mantes, des AG enseignants  des AG militant-es CGT, des AG Sud éduc CNT, des AG FSU… c’est bien, mais tous ensemble de temps en temps c’est mieux.
La période actuelle  avec l’offensive Sarkozienne de destruction et la mobilisation que nous connaissons : insolite, large, à un niveau jamais vu depuis longtemps avec un  mouvement  qui dépasse décembre 95 ou  2003  avec  la participation du privé, les manifs  monstres,  l’entrée des jeunes, la légitimité populaire… nécessitent que nous sortions des sentiers battus, que nous  arrivions à dépasser nos préjugés, pour faire grandir le mouvement social dans la région mantaise, pour le rendre plus efficace et aussi pour se parler dans  le respect des positions mutuelles.
Car ce que nous voulons tous c’est gagner contre Sarko

 

Des News de Compiègne


Ici nous sommes chez les Conti ; tous ceux que nous connaissons étaient là .

Ambiance pneus brûlés : devant la mairie et la gare la fumée noire est entrée à l'intérieur de la mairie à la grande joie des manifestants (le maire UMP se trouve être le rapporteur du dossier retraite - ça tombe bien !).

Au moins 1500 personnes à Compiègne . Plus généralement dans l'Oise 3 milieux de manifs en dehors de Compiegne, Creil et Beauvais.

Ici, la CNt se recontitue et monte à 30 personnes et le NPA local est constitué d'anciens de la CNT locale.

Et c'est bon pour le commerce, car  la concurrence est rude entre les militants :  6 journaux vendus à Noyon cette semaine contre 17 pendant la manif et 900 tracts diffés + 400 autocollants !

Faut pas mollir, ça continue la semaine prochaine.