Athènes : laboratoire de la répression et ... des libertés

Publié le par AL 95

Ci dessous un documentaire sur la situation générale à Athènes depuis le 6 décembre 2008 où Alexis Grigoropoulos était assassiné par la police.

Si le capitalisme y teste toutes ses politiques :

- économiques avec la crise comme moyen de contrôle des masses, par l'appauvrissement

- politiques, avec le fascisme comme menace, mais aussi comme solution possible, par la terreur des populations immigrantes, le populisme auprès des populations grecques. par la valse des partis tous plus corrompus les uns que les autres.

- sécuritaires : Dublin II et ses applications aux sans-papiers et immigrants qu ifont de la Grèce une immense zone tampon de l'immigration moyen-ortientale, turque, et méditérannéenne, remparant la "Forteresse Europe", comme disait Hitler

si, donc, le capitalisme y teste tout son arsenal, il y a une résistance en face. Elle est anarchiste, elle est grouillante, elle est protéiforme, elle est ultra-créative et elle est branchée sur le monde. Violente, désespérée, toujours là.

Elle est neuve enfin de tous ceux qui se découvrent, maintenant qu'il n'y a plus rien, contraints à la solidarité, et qui se découvrent...libertaires.

 

Publié dans International

Commenter cet article